Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pogoplug met le cloud computing à la portée de tous

10 Février 2010 , Rédigé par Sandrine Publié dans #high tech

Dans l'expansion

Jean-Baptiste Su, dans la Silicon Valley -  08/02/2010 14:16:00 
 

Avec Pogoplug, inutile de passer des heures à mettre vos photos et vidéos sur Flickr ou Youtube pour pouvoir les partager avec vos proches et y accéder de n'importe où. Cloud Engines vous propose de créer votre propre "nuage". Et ça marche même depuis un téléphone mobile ou une console de jeux.

Cloud Engines

Un disque dur au design sympa qui sert aussi de serveur de partage.

Le cloud computing pointe son nez à la maison. Cette idée de vouloir créer un nuage informatique dans son salon nous vient de Cloud Engines, une jeune pousse de San Francisco qui se lance ce mois-ci en France. Même si les fonctions de Pogoplug, son produit, rivalisent avec celles de sites énormes comme Flickr ou Youtube, il n'est pas nécessaire d'installer de centre de données chez soi pour que cela fonctionne. Tout tient dans cet appareil au contour rose, pas plus grand qu'un gros livre de poche et qui se pose sur le bureau.

Le succès de la première version de Pogoplug, lancée l'an dernier, a permis à Cloud Engines de lever 10 millions de dollars auprès d'investisseurs privés. Une injection d'argent frais qui donne des ailes à cette startup d'une trentaine de personnes, dont l'ambition est maintenant de toucher un plus large public, au niveau mondial, avec son nouveau modèle. 

En France, Cloud Engines vend Pogoplug au prix de 99 euros sur son site Web, et à partir de la fin du mois de février dans une grande chaîne de magasins d'informatique.

Explications de Daniel Putterman, le PDG de la société.

Pourquoi vouloir créer son propre nuage chez soi?

Cloud Engines

Daniel Putterman, PDG de Cloud Engines

Parce-que les services dans les nuages qui existent aujourd'hui ne sont pas toujours adaptés aux besoins des consommateurs et des petites PME. Par exemple, les services de sauvegarde en ligne et même des sites comme Flickr, Youtube ou Facebook ne sont pas très pratiques pour partager les photos, les vidéos ou la musique qui se trouvent déjà sur votre disque dur. Il faut d'abord transférer tout ce contenu sur Internet, ce qui prend du temps. Et puis si vous dépassez la limite autorisée du service gratuit, vous devez souscrire un abonnement payant. Alors pourquoi payer pour un service de disque virtuel sur Internet, alors que vous déjà acheté un disque dur et que vous payez déjà pour votre abonnement Internet ? 

Que proposez-vous?

Comme Apple, notre solution combine le matériel et le service: Pogoplug, qui se branche sur votre routeur Internet; et notre service gratuit, my.pogoplug.com. Vous commencez par connecter vos disques durs ou clés USB à l'appareil. Ensuite, le service vous permet de partager en toute sécurité ce contenu avec n'importe qui sur le Web ou sur votre réseau domestique. En moins de 5 minutes vous avez créé votre propre Flickr ou Youtube. Mais le côté réseau social et l'accès à partir du mobile sont vraiment les choses qui nous différencient de tout ce qui existe déjà.

En quoi cette stratégie est-elle unique?

Grâce aux applications Pogoplug écrites pour l'iPhone et Android (et bientôt Blackberry, Symbian et Palm Pre), l'utilisateur accède à la fois au contenu de ses disques à partir de son smartphone, mais peut aussi en envoyer vers le disque, chez lui. Lorsque Pogoplug reçoit ce contenu (photos, vidéos...), il peut aussitôt le renvoyer automatiquement vers des sites de réseau social comme Facebook, Twitter ou autres. C'est l'utilisateur qui décide. Et dans quelques semaines, il sera aussi possible d'accéder à votre contenu à partir des consoles de jeux Playstation 3 et Xbox 360.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article