Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les réseaux sociaux sont stratégiques pour la communication corporate

12 Mars 2010 , Rédigé par Sandrine Publié dans #networkings

l'Usine Nouvelle par Morgane Remy

facebook-twitter

Facebook, Youtube, Twitter, ces réseaux sociaux ont réussit à attirer les utilisateurs. Désormais, les entreprises s’intéressent à ce nouveau moyen de communiquer.

«  Avec l’avènement des réseaux sociaux, fuir et se cacher n’est plus une stratégie viable » pour les entreprises, comme le révèle la toute nouvelle enquête en la matière élaborée par Burson-Marsteller, une entreprise de conseils en communication américaine. L’étude décortique les comportements de grandes entreprises sur ces réseaux sociaux. Le panel observé est composé des 100 entreprises mondiales classées par le magazine Fortune. 65% d’entre elles utilisent déjà Twitter, 54% les pages « fan » de Facebook, 50% les vidéos de Youtube et 33% les blogs de communication corporate. Au total, plus des trois quarts de ce panel utilise au moins un de ces médias.

Les réseaux sociaux ont opéré un transfert de pouvoir en termes de communication corporate. Il est passé des mains des entreprises et de leur direction de la communication aux consommateurs et aux autres actionnaires. Ces derniers peuvent se renseigner sur les forums et les plateformes de micro-blogging (Twitter), sans avoir à passer par les messages institutionnels unilatéraux comme la publicité. En ayant accès à ces informations, les clients ont pris le pouvoir. Aujourd’hui, suite à cette révolution copernicienne, les entreprises doivent assumer leurs actes. Bien sûr, il y a le risque d’un impact négatif sur la marque, mais un tel argument est une raison de plus pour participer à cette conversation sur la Toile , insiste l’auteur du rapport. En s’adaptant, «  l’entreprise s’offre une chance d’être entendue et comprise ».

Cette évolution des canaux de communication implique un changement structurel de stratégie. Il ne s’agit plus d’envoyer des messages mais d’établir un dialogue. Cette communication sur le registre de l’échange permet de gérer l’image de la marque mais aussi de prendre en compte les besoins des clients grâce à un contact direct avec eux. Selon l’enquête, cela semble fonctionner. Les comptes Twitter des entreprises du classement Fortune comptent des milliers de « followers », des personnes abonnées à un flux de messages. Et les pages des entreprises sur Facebook comportent des dizaines de milliers de fan. Du coup, on peut y retrouver Fiat, General Motors, L’Oréal, Sony ou encore DeuscheTelekom.

Morgane Remy

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article