Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le cloud computing va s’imposer. Pour le plus grand bonheur des opérateurs télécoms européens ?

24 Février 2010 , Rédigé par Sandrine Publié dans #high tech

 Le MagIT

Une évolution majeure est en route selon PAC. Le cloud computing va s’imposer au nom de l’externalisation et de la mutualisation des infrastructures et imposer un changement majeur, notamment dans l’industrie IT. De nouveaux acteur émergent et des plus anciens en profitent pour regagner du terrain. En Europe, les opérateurs pourraient tirer les marrons du feu.

Pour Pierre Audoin Consultants l’année 2010 sera celle du cloud computing. Dans une étude commanditée par la Commission européenne, le cabinet souligne que le Cloud Computing va s'affirmer comme un choix architectural majeur en 2010 et « va profondément changer l'industrie des Logiciels et des Services Informatiques. » Avec le cloud, une partie de l'informatique va progressivement se transformer en une industrie « lourde » basée sur des centres de production fortement automatisés. Selon PAC, le marché du cloud en Europe a atteint 4 milliards d'euros de chiffre d’affaires en 2009 avec près de 20% de croissance, soit 1,5% du marché des logiciels et des services. Et cette croissance dynamique devrait se maintenir jusqu'en 2015 pour atteindre 13% du marché des logiciels et services informatiques.

Première conséquence de cette tendance selon PAC : si, aux Etats-Unis, des acteurs globaux – et récents – sont en train de s’imposer (le cabinet cite notamment Salesforce.com, Google ou Amazon) - en Europe, « le cloud computing remet au premier plan les opérateurs télécoms, dont le métier n'est finalement pas très éloigné de celui de fournisseur d'infrastructure Cloud. »
Par ailleurs, PAC estime que ce changement de paradigme aura pour effet de redistribuer les cartes entre les différentes zones géographiques tout en ayant une influence importante sur la compétitivité des autres industries.

L’occasion pour des entreprises européennes voire françaises – peu souvent en position de leadership dans les TIC – de revenir à niveau de leurs homologues américaines, largement dominantes. Selon PAC, « à l'instar du haut débit, des infrastructures routières ou de l'énergie, le Cloud Computing est aussi un élément important pour la compétitivité, voire de la sécurité des pays et est donc devenu un enjeu de souveraineté. » Les pouvoirs publics – en l’occurrence commanditaires de l’étude – devraient donc pousser à la mise en place d’une politique industrielle à l’échelle de l’Union.

Dernier anciennement de l’étude PAC : sur le court terme, le segment du cloud computing le plus dynamique concernera la construction, l'intégration et la gestion des clouds privés.

L’ensemble des éléments de l’étude est disponible sur le site de la Commission européenne

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article