Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Google fait appel aux amis pour affiner les recherches

28 Octobre 2009 , Rédigé par Sandrine Publié dans #networkings

Pour améliorer la pertinence des requêtes, Google Labs expérimente la fonction Social Search. Elle permet de faire apparaître dans les résultats les informations fournies par ses amis.

On se fie plus volontiers à l'avis d'un ami pour choisir un téléphone ou une destination de week-end qu'à celui de parfaits inconnus. Partant de ce constat, Google Labs travaille sur un nouvel outil de recherche, baptisé Social Search. Il permet d'inclure dans la liste des résultats des contenus publiés ou conseillés par des internautes appartenant à son réseau social.

Les résultats issus du réseau social sont présentés à part
agrandir la photo

Par défaut, ils sont regroupés, en bas de page sous la mention « Results from people in your social circle » comme le montre la vidéo de démonstration présentée en fin d'article. L'utilisateur, s'il le souhaite, peut orienter ses recherches uniquement sur ce type de contenus.

Pour rendre ce service pertinent, Google doit être en mesure d'identifier les personnes qui appartiennent au cercle d'amis de l'utilisateur. Le moteur de recherche s'appuie sur différentes sources.

Il se base d'abord sur les informations inscrites par l'utilisateur dans son profil public lié à son compte Google. D'ailleurs, sans celui-ci, il est impossible d'accéder au service Social Search. En plus des galeries photos publiées, des blogs édités, le profil mentionne quels sont les réseaux sociaux fréquentés, tels que Twitter et FriendFeed, et les personnes avec lesquelles vous y êtes en relation. Google prend aussi la liberté d'élargir ce cercle aux amis de vos amis.

Une option réservée à la version américaine

Pour compléter le panel de sources où il va chercher l'information, Google ajoute au cercle social les amis inscrits dans le carnet d'adresses de Gmail et de la messagerie instantanée Gtalk, ainsi que les blogs suivis par le biais du service Google Reader. 

Conscient que ce nouveau mode de recherche pourrait soulever des critiques portant sur le respect de la vie privée, Google rappelle, un peu hypocritement, que son outil ne fait qu'afficher des données publiques que l'on pourrait trouver par ailleurs. Et chacun est libre d'utiliser ou non cette fonction et est responsable du choix des informations rendues publiques sur son profil.

Pour l'heure, cette option est disponible uniquement sur la version américaine du moteur de recherche et nécessite en plus d'avoir un compte public actif chez Google et de sélectionner l'option Google Social Search en cliquant ici.

Maureen Heymans, ingénieur chez Google, explique dans cette vidéo le fonctionnement de Social Search :

cliquez sur le LIEN

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article