Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Gartner : 2010 sera bien l’année de la reprise

13 Avril 2010 , Rédigé par Sandrine Publié dans #high tech

Le MagIT - par La rédaction

 


Après quelques atermoiements au tournant de l’année, Gartner affiche désormais quelques certitudes. Fort de chiffres positifs et inhabituels sur le marché PC au 1er trimestre et de la faiblesse du dollars, les analystes parient sur une croissance forte dont tout le secteur devrait bénéficier. Sur fond de changements majeur du SI où les applications lourdes, les mainframes et les services internes font place aux applications hébergées, au cloud computing et à l’externalisation.

C’est Gartner qui l’annonce : le 1er trimestre 2010 aura bien été celui de la reprise des dépenses IT. Du coup, le cabinet d’étude promet une belle année 2010 avec une croissance des investissements mondiaux désormais attendue à 5,3% - pour une valeur de quasiment 3 400 milliards de dollars – contre une baisse importante mais inférieure - à 4,5% - en 2009.


Pour Gartner, c’est le marché du matériel – quoique tout juste convalescent après avoir subi une chute vertigineuse de 12,5% en 2009 – qui devrait tirer l’ensemble. Déjà, au 1er trimestre, les dépenses IT à ce niveau ont connu une croissance inhabituelle pour la saison. Pour Richard Gordon, vice président en charge de la recherche chez Gartner, « cette croissance - qui suit un bon quatrième trimestre 2004 côté matériel –,  combinée à une amélioration continue du contexte économique global devrait permettre une reprise solide des dépenses IT en 2010 ».
Un petit bémol cependant : la reprise dans sa majeure partie ne repose pas sur la puissance endogène du marché et sur une forte recrudescence des investissements – notamment côté entreprises après une année d’arrêt -, mais plutôt sur la nature très américaine d’un marché fournisseur qui profite à plein dans ses comptes de la faiblesse du dollar.
Selon Richard Gordon, sans l’effet dollar, la reprise mondiale côté IT s’établirait en fait autour de 1,6%… mais les dépenses n’auraient chuté que de 1,4% en 2009, le solde demeurant positif.

Reprise des achats de matériel mais pour une moindre valeur

En terme de segment, les dépenses en matériel - qui avaient donc chuté de 12,5% en 2009 - afficheraient un rebond relativement solide avec des ventes se montant à 353 milliards de dollars (+5,7%). Les ventes de PC portables et de netbooks au grand public devraient mener la danse. Côté entreprises, Gartner s’attend également à une reprise, mais – en dépit de l’arrivée de Windows 7 – les investissements en matériel des professionnels ne devraient retrouver le niveau de 2008… qu’en 2014. Les entreprises privilégieront d’ici là le matériel de stockage de données, dont les besoins se font fortement sentir. A plus court terme, les besoins en serveurs seront surtout couverts par des investissements dans du matériel d’entrée de gamme – moins important en valeur donc – tandis que les investissements en systèmes plus lourds seront de plus en plus court-circuités par l’émergence de la virtualisation, des outils de consolidation et du cloud computing.

Les logiciels toujours solides

Côté logiciel, les dépenses devraient se monter à 232 milliards de dollars, en croissance de 5,1%. Selon Gartner, il s’agit du segment qui au final aura le moins souffert de la crise et dont les fournisseurs devraient avoir une année relativement positive en 2010. Surtout, les outils d’administration des infrastructures – la plus grosse part des investissements côté entreprises – devraient connaître la plus forte croissance d’ici 2014. A cette date, une part importante de l’offre sera hébergée dans le nuage, notamment en terme de virtualisation, de sécurité, d’intégration de données et de décisionnel. Les applications plus lourdes – outils de productivité et PGI – connaitront également une croissance non négligeable tandis que les outils liés au réseau – comme les logiciels collaboratifs, de communication ou de gestion de contenu – auront même, selon Gartner, une croissance à deux chiffres.

Des services qui changent de nature

Les investissements en services, qui concernent quasi exclusivement les entreprises, sont également au rendez-vous. Ils devraient atteindre 821 milliards de dollars en 2010, en croissance de 5,7% après une chute de 4% en 2009. Une reprise cependant contrastée pour les équipes puisqu’elle se fait sous le signe de l’externalisation, en constante progression. La croissance ne devrait cependant pas exploser et les nouveaux contrats pourraient se raréfier. Selon Gartner, les SSII privilégient le maintien de leur marge et ne sont pas prêtent à baisser leur prix en dépit de la pression des entreprises utilisatrices.

Les réseaux et télécoms portaient par la mobilité


Enfin, le marché des télécoms devrait également afficher une croissance solide en 2010 (+5,1% contre un recul de 4,5% en 2009) et approcher les 2 000 milliards de chiffre d’affaires. Entre 2010 et 2014, la part des produits liés à la mobilité devrait encore progresser pour passer de 11 à 14% du marché tandis que la part des services télécoms passerait de 80 à 77% et celle des produits d’infrastructure se maintiendrait autour de 9%.
Le marché des services réseaux pour entreprise devrait progresser plus péniblement (+2%), une tendance positive qui cache, selon Gartner, une réalité plus nuancée qui voit notamment les investissements sur ce segment en Europe décliner.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article