Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Canon rachète son concurrent Océ en conservant sa marque et sa R&D

17 Novembre 2009 , Rédigé par Sandrine Publié dans #high tech


La consolidation est engagée dans le monde de l'impression. En août Ricoh rachetait Ikon, il y a un mois, HP et Canon étendaient leur partenariat. Aujourd'hui, Canon reprend Océ, mais garde sa marque, son siège, ses équipes et surtout sa R&D.

Le Japonais Canon rachète le Hollandais Océ, l'un de ses concurrents sur le marché de l'impression. A première vue, un géant met la main sur une société dix fois plus petite que la sienne. Canon a réalisé en 2008 un chiffre d'affaires de 44,9 milliards de dollars tandis qu'Océ enregistrait de son côté un CA de 4,31 milliards de dollars. D'autres lectures sont possibles. Canon est un multi-spécialiste, opérationnel sur le grand public comme dans les entreprises, proposant des appareils photos, des webcams, des projecteurs ou des jumelles. Océ reste un acteur de l'impression en entreprise, connu pour ses solutions grand format, mais proposant aussi une large gamme de solutions d'impression professionnelles.

Dans le plan de reprise, annoncé ce lundi 16 novembre, Canon prend bien soin de montrer que l'acquisition se fera en douceur. La marque Océ ne disparaît pas. La société rachetée sera une division de Canon, rattachée à l'entité « Canon Office imaging products division ». Son conseil d'administration reste en place, le siège de cette division sera toujours en Hollande, à Venio. La division Océ demeure chargée des impressions grands formats. D'ailleurs, l'entité « Canon's large format printing », autrefois concurrente, lui sera rattachée.

En France, le centre de R&D d'Océ regroupe 150 personnes

Canon insiste également sur le poids de la R&D dans l'industrie de l'impression. Celle d'Océ est préservée. En France, Océ était d'ailleurs composé de deux entités : une filiale commerciale et un centre de R&D (Océ Print Logic Technologies). Le centre de R&D fournit des contrôleurs et des applications, il regroupe 150 personnes et agit en collaboration avec les autres centres de développement (Pays-Bas, Allemagne, Belgique, États-Unis, Canada et Japon).

Côté distribution, la filiale française compte 34 partenaires actifs. Canon France en dénombre 200. L'indirect représente un peu moins de 30% du chiffre d'affaires de Océ en France et 40% de celui de Canon. Les deux sociétés se refusent, toutefois, à tout commentaire sur le rapprochement de leurs distributeurs et de leurs programmes (Océ certified partner program d'un côté, Canon partner program de l'autre).
Pour expliquer le rapprochement, Canon explique que le secteur est entré dans une période de consolidation. Océ a publié des résultats négatifs ces derniers mois. Le 3ème trimestre s'est achevé sur une baisse de 10% de son chiffre d'affaires à 631 millions d'euros, les neuf premiers mois se concluent sur une baisse de 7% à 1,96 milliard d'euros. Pour Canon, la situation est encore plus négative, avec -21,5% au 3ème trimestre (5,79 milliards d'euros) et -27,2% sur les trois premiers mois (à 16,5 milliards d'euros).

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article