Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Apec : l'emploi informatique reprend des couleurs

5 Août 2010 , Rédigé par Sandrine Publié dans #Ressources humaines

Distributique

 

Selon la dernière note de conjoncture publiée par l'Association pour l'emploi des cadres, 86% des entreprises ont recruté des informaticiens au deuxième trimestre 2010 et 79% prévoient d'embaucher au troisième trimestre cette année. Il y a eu 19 788 offres concernant les activités informatiques au 2e trimestre 2010 contre 11 705 offres dans cette catégorie au 2e trimestre 2009.


Un peu plus de la moitié des entreprises interrogées dans le cadre du Baromètre Apec ont recruté au moins un cadre au deuxième trimestre 2010, soit cinq points de plus que l'an passé. Pour Eric Verhaeghe, président de l'Association, « ce résultat traduit une nette amélioration du moral des entreprises, notamment dans deux secteurs clés du marché de l'emploi cadre : l'informatique et, dans une moindre mesure, l'ingénierie et la R&D ». En effet, ces deux secteurs se distinguent par un net regain tant de leurs réalisations que de leurs prévisions de recrutement. Dans l'informatique, la situation se redresse nettement : 86% des entreprises ont recruté des cadres au deuxième trimestre 2010, soit dix points de plus que l'an passé, et 79% prévoient d'embaucher au troisième trimestre 2010, soit douze points de plus qu'au troisième trimestre 2009. Le bilan et les perspectives de recrutements dans l'Ingénierie-R&D sont également en progression : augmentation de quatre points des  réalisations et de trois points des prévisions.

Une demande accrue en informatique de gestion

La progression des offres publiées dans le secteur des activités informatiques (24% de l'ensemble) s'accélère au deuxième trimestre 2010. Ce domaine retrouve ainsi un niveau de croissance élevé, après le fort recul qui avait marqué toute l'année 2009 (+69% au deuxième trimestre 2010, après +19% au trimestre précédent). Enfin, la hausse se poursuit dans l'ingénierie et la R&D (13% des offres, +38% au deuxième trimestre 2010), tout en restant en-deçà de l'évolution générale (+61%).

Au deuxième trimestre 2010, les niveaux de croissance des offres par fonction sont très variables. Avec près de 3 offres sur 10, la fonction informatique affiche une hausse plus importante que la moyenne (+74% par rapport au deuxième trimestre 2009). Et c'est dans l'informatique de gestion que la demande s'est le plus accrue (+75%). À l'opposé, la croissance des offres à destination des cadres est plus modérée en maîtrise d'ouvrage et fonctionnel (+24%). S'agissant des études et de la R&D, la progression des annonces est nettement moins forte que pour l'ensemble des catégories (14% des offres, +27% au deuxième trimestre 2010).Par ailleurs, si les recrutements les plus difficiles sont ceux de la fonction informatique (66%), ce niveau est tout de même l'un des plus bas atteint dans cette catégorie, en baisse d'une vingtaine de points par rapport aux plus hauts niveaux atteints.

Légère amélioration pour les jeunes diplômés

En outre, pour la première fois depuis le déclenchement de la crise économique fin 2008, la situation des jeunes diplômés -tous secteurs confondus- s'améliore légèrement. 38% des entreprises prévoient de recruter des jeunes diplômés au troisième trimestre 2010, soit 4 points de plus qu'au troisième trimestre 2009. Par ailleurs, le regain d'intérêt pour les cadres de plus de 10 ans d'expérience, déjà constaté lors des trimestres précédents, se confirme. Ainsi, 42% des entreprises - au niveau global, dont l'informatique-  envisagent de recruter des cadres de plus de 20 ans d'expérience au troisième trimestre 2010, soit un niveau jamais atteint pour le Baromètre.

Toutefois, ces prévisions de recrutement sont à relativiser, estime l'Apec. En effet, interrogées sur leurs recrutements de cadres réalisés depuis début 2010, les entreprises ont indiqué avoir recruté 27% de jeunes diplômés contre 9% de cadres de plus de 20 ans d'expérience. Ainsi, le fort intérêt pour les cadres très expérimentés dans les prévisions de recrutement ne se retrouve pas aussi fortement dans les recrutements effectifs. À l'inverse, alors que les prévisions de recrutements de jeunes diplômés sont en demi teinte, la part des jeunes diplômés dans l'ensemble des recrutements de cadres réalisés depuis début 2010 par les entreprises interrogées se situe à un niveau relativement élevé, même si les volumes de recrutement peuvent rester par ailleurs en retrait par rapport aux années précédentes. 


Didier Barathon

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article