Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interview - Viadeo

5 Janvier 2007 , Rédigé par Sandrine Publié dans #networkings

interview de Dan Serfaty, co-fondateur et CEO de Viadeo.com par Frédéric Dessort sur  midenews.com

Quels sont les derniers chiffres de la plate-forme Viadeo.com ? Quels sont les usages prépondérants et ceux qui sont en croissance ?
Viaduc, qui s'appelle maintenant viadeo compte tenu de notre ouverture à l'international toute récente, enregistre aujourd'hui plus de 750 000 membres, moins de 2 ans et demi après son lancement. Près de 2 500 nouveaux professionnels s'inscrivent chaque jour sur la France seulement ! Viadeo est un outil de travail au quotidien qui permet à ses utilisateurs de travailler autrement : recherche de clients, de prestataires, de collaborateurs, établissement de nouveaux contacts, etc… Près de 2 000 000 de profils sont consultés chaque mois et 4 500 mises en relation réalisées chaque jour ! Les Hubs sont au nombre de 8 000 environ en France, alors que leur création et leur animation sont complètement à l'initiative de nos membres. Nous sommes une équipe de 25 personnes aujourd'hui, mais je pense que nous serons 35 d'ici la fin du 1er trimestre 2007…

Alors que certains, comme récemment la banque d'affaires Close Brothers, lors d'une conférence de presse, estiment que le modèle économique des services et contenus du Web 2.0 n'est pas viable, qu'en est-il de Viaduc, et plus généralement, quel est votre point de vue sur cette question ? Peut-on d'ores et déjà envisager les modèles qui vont se développer et ceux qui vont échouer ?
Il existe aujourd'hui en gros deux types de modèles : le modèle basé sur une offre de services payants, dont Viadeo fait partie, et le modèle basé sur les revenus publicitaires. A mon sens, les deux modèles peuvent se développer, mais les objectifs ne sont pas les mêmes. Nous nous devons d'offrir des services pertinents et adaptés à une audience qualifiée, tandis que pour la génération de revenus publicitaires, c'est le volume d'audience qui est recherché avant tout.

Aujourd'hui, viadeo est rentable sur la base de revenus générés à 80% par la vente d'abonnements Premium qui donnent droit à des fonctionnalités additionnelles du site et à 20% par la commercialisation d'annonces auprès des cabinets de recrutement en recherche de professionnels qualifiés en poste. De la même manière, Google a racheté YouTube, dans une logique d'acquisition d'audience pour ses liens sponsorisés, 1,65 milliard de dollars ! Les deux modèles ont un avenir…

Quels nouveaux impacts sociétaux et économiques prévoyez-vous à moyen terme des usages de l'Internet ? Plus de lien social et économique grace aux communautés en ligne, trop d'information, ou voire l'hypersurveillance comme l'évoque Jacques Attali dans son dernier ouvrage ? Et enfin, comment voyez-vous évoluer les médias de demains : dilution dans la masse de la blogosphère ou au contraire la naissance d'un nouveau journalisme ?

Je ne crois pas à cette vision « big brother » de l'Internet. Je pense au contraire qu'il s'agit d'un nouvel espace d'expression et de liberté qui est mis à la disposition d'un nombre de plus en plus grand de personnes partout dans le monde. Pour ce qui est des communautés virtuelles professionnelles, elles répondent à une double problématique constante dans une vie professionnelle :

- le besoin d'échanger et de confronter ses idées, de profiter de l'expertise d'autres personnes, de ne pas réinventer le monde à chaque fois…

- la possibilité de s'appuyer sur ses connaissances pour s'ouvrir un accès à des personnes qu'on ne connaît pas.

Les réseaux virtuels ont l'avantage de permettre d'identifier la bonne personne pour le faire, en quelques clics, peu importe l'endroit où elle se trouve. Et avec le développement de l'accès à Internet, ces réseaux virtuels deviennent toujours plus accessibles. D'une façon plus générale, on ces communautés professionnelles sont aussi source de sécurité et de repères et permettent de combattre la solitude professionnelle.

Enfin, quant aux médias, ils se doivent d'évoluer pour donner une plus grande place à des lecteurs devenus contributeurs, mais je ne les vois pas disparaître.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article