Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Open World Forum : les PME, prochain terreau fertile de l'Open Source en France

5 Octobre 2009 , Rédigé par Sandrine Publié dans #high tech

le MagIT par Cyrille Chausson

 

 

Le modèle Open Source, face à la concentration des acteurs de l'industrie IT, devrait connaître des mutations dans son écosystème. A la clé, l'éclosion d'un tissu de PME innovantes qui devrait constituer l'un des moteurs du logiciel libre.

Si l'Open Source doit jouer un rôle dans la relance numérique, ce sera grâce à un tissu de PME innovantes. C'est le message final que l'on pourrait retenir en fermeture de l'Open World Forum 2009, grand raout dédié à la cause du code ouvert qui s'est déroulé les 1er et 2 octobre, à Paris.

En dépit de la réticence des DSI, freinés par des craintes sur la gouvernance ou la gestion des risques notamment, l'écosystème de l'Open Source, lui, avance à grand pas. Que ce soient les communautés ou les sociétés « commerciales » Open Source, comme en témoigne le taux de participation élevé à des manifestations comme l'Open World Forum. Cette évolution s'oriente de plus en plus vers un tissu de PME innovantes, qui prennent leurs racines dans l'émergence de nouveaux modèles économiques et dans un savoir faire nouveau en matière des méthodes de développement.

Et pour cause. En 2009, « l'évènement majeur et le plus révélateur dans le Floss [Free/Libre Open Source Software, ndlr] sera certainement l'affaire Sun/ Oracle », constate Jean-Pierre Laisné, directeur de la stratégie Open Source chez Bull. Une acquisition d'un acteur clé de l'Open Source par un symbole du propriétaire qui, si elle reste encore sujette à l'approbation de la Commission Européenne, montre que la tendance est à la concentration des « gros ». « Il y a de moins en moins d'acteurs dans l'IT. Le nombre de grosses entreprises baisse et le nombre de petites grandit. On devrait assister [d'ici à 2020, NDLR] à une progression du nombre de PME avec des modèles économiques hybrides », conclut-il, en fin observateur du marché. Des petites entreprises (comme les gagnants des Open Innovation Awards, par exemple – voir encadré ) qui ont pris un tournant vers un Open Source plus commercial et dont les compétences, tant en termes de développement que de business, sont affinés et agressives, d'un point de vue économique.

Préparer le terrain du prochain Open Source

Face à ces perspectives, et dans un contexte propice au développement de l'Open Source, des catalyseurs du modèle ouvert sont nécessaires. C'est là que vient alors se positionner le Cirill, le Centre d'Innovation et de Recherche en Informatique sur le Logiciel Libre, créé par l'Inria (Institut national de recherche en informatique et automatique). Annoncé lors de l'Open World Forum, Cirill a officiellement pour objectif de jouer le rôle de l'amorce, explique en substance Roberto Di Cosmo, un universitaire, bien connu du monde du Libre notamment avec le projet Mancoosi - qui portera à bout de bras ce centre. Une amorce crédible – Inria oblige - pour prendre en main un monde de l'Open Source en pleine mutation, tant sur le plan technique, éducatif qu'économique et le porter vers l'industrie. Cirill vise ainsi à réunir chacun des maillons de cette chaîne par le biais de projets. Des représentants de sociétés industriels seront conviés pour assister ces projets. Au final, Cirill constituera un point de départ de la technologique et de la formation vers le monde industriel et, par voie de conséquence, vers la naissance d'autres sociétés.

"L'Open Source, de part son aspect communautaire et sa façon à se développer presque viralement, est un canal adéquat pour le transfert de projets vers l'industrie," explique David Monteau, le responsable de l'innovation de l'Inria.

L'Inria livre alors une première réponse en ce sens, confirme Roberto Di Cosmo. Mais Cirill, dont l'ouverture est fixée à la fin 2009/ début 2010 ne devrait arriver à maturité que dans 5 ans. Date à laquelle les fruits concrets des premières collaborations devraient probablement éclore.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article