Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

les recruteurs utilisent de plus en plus les reseaux sociaux

24 Août 2009 , Rédigé par Sandrine Publié dans #Ressources humaines

sur neteco

career builder
Le succès des réseaux sociaux n'échappe pas aux recruteurs. Selon une étude réalisée par le site américain CareerBuilder, plus de 45% d'entre eux n'hésitent plus à consulter ce type de site pour en savoir plus sur un candidat. Cette proportion a plus que doublé en un an puisqu'ils n'étaient que 22% à le faire début 2008.

Même si un réseau social professionnel comme LinkedIn est consulté par 26% de ces recruteurs, c'est le site grand public Facebook qui arrive en tête avec 29% des vérifications ce qui le place devant d'autres sites comme MySpace (21%) ou encore Twitter (11%).

Selon l'étude, plus d'un tiers des recruteur (35%) a ainsi refusé une candidature suite à la consultation de son profil. Les motifs de rejets les plus fréquents sont la publication d'informations ou de photographies "inappropriées ou provocantes" (53%), l'apologie de l'alcool ou la boisson (44%), la critique d'un ancien employeur (35%) ou encore une mauvaise maîtrise des outils de communication (29%).

A l'inverse, 18% des employeurs ont également décidé de recruter un salarié suite à la consultation de son profil grâce à un profil positif sur le candidat (50%), la mention de ses compétences professionnelles (39%) ou encore la démonstration d'une certaine créativité (38%).

Des chiffres qui devraient en tout cas pousser les internautes à une certaine modération de leurs propos sur leurs espaces perso et peut être à un meilleur usage des fonctions de sécurité, permettant de limiter l'accès à leurs données privées.

et zdnet :

e-RH & Formation

Etats-Unis : 45% des DRH utilisent les réseaux sociaux pour enquêter sur les candidats

Enquête - Selon un sondage mené Harris Interactive pour le site CareerBuilder.com, le recours aux sites de réseaux sociaux par les responsables du recrutement de grandes entreprises est en forte augmentation. Ainsi, 35% des sondés disent avoir renoncé à embaucher un candidat après avoir découvert les contenus qu’ils diffusent.

Attention, si vous êtes à la recherche d'un emploi, prenez garde à ce que vous publiez sur les pages personnelles de vos réseaux sociaux favoris.

D'après les résultats d'un sondage mené aux Etats-Unis et publié par le site CareerBuilder.com, 45% des employeurs consultent les réseaux sociaux pour se faire une idée sur des candidats à l'embauche. L'étude s'est faite auprès de 2 600 responsables recrutement et DRH de grandes entreprises dans les secteurs IT et services. 29% d'entre elles ont déclaré utiliser Facebook, 26% LinkedIn et 21% MySpace.

Mais l'enseignement le plus significatif de ce sondage est l'influence qu'ont ces sites sur les professionnels qui les consultent. 35% des employeurs déclarent avoir découvert des contenus sur les pages des candidats qui les ont dissuadés de les embaucher.

Autocensure

Parmi les cas rédhibitoires, des candidats avaient posté des photos ou des informations provocantes (53%), parlaient de leur consommation de drogues ou d'alcool (44%), dénigraient leur précédent employeur (35%) ou s'avéraient de piètres communicants.

Dans le même temps, CareerBuilder.com encourage pourtant les chercheurs d'emploi à utiliser les réseaux sociaux pour se vendre dans la mesure où 18% des sondés reconnaissent qu'ils ont trouvé sur les réseaux sociaux des candidats des informations qui les ont incité à les recruter. Il est aussi fortement recommandé de bien choisir les contenus et les personnes que l'on associe à son réseau social si l'on cherche un emploi.

Bref, l'autocensure est de mise si l'on cherche un job... (Eureka Presse)

 

ou bien encore sur Indexel : ICI

ou les numériques.com


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article