Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les réseaux sociaux rivalisent pour tenir leur rang

3 Août 2009 , Rédigé par Sandrine Publié dans #networkings

Le Figaro par Marie-Catherine Beuth

Internet - Concurrencé par Facebook, MySpace lance une messagerie électronique et pourrait se développer dans le jeu vidéo en ligne.

À la mi-juin, Facebook proposait à ses utilisateurs de personnaliser l'adresse Internet de leur page de profil. Vendredi, son concurrent MySpace contre-attaquait.

Il a annoncé la création d'un service de courrier électronique. Déployé progressivement à travers le monde, il permettra aux 130 millions de membres du réseau social acquis par News Corp. en 2005 de disposer d'une adresse électronique se terminant par @myspace.com, à l'instar des services de messagerie que proposent déjà Yahoo!, Google (Gmail) ou Microsoft (Hotmail), afin de correspondre avec leur entourage au-delà du site communautaire.

MySpace a annoncé la création d'un service de courrier électronique qui permettra aux 130 millions de membres du réseau social de disposer d'une adresse électronique se terminant par @myspace.com
MySpace a annoncé la création d'un service de courrier électronique qui permettra aux 130 millions de membres du réseau social de disposer d'une adresse électronique se terminant par @myspace.com

Après cette nouveauté, d'autres pourraient suivre, notamment avec des développements dans les jeux vidéo en ligne. C'est en tout cas ce qu'annonçait le directeur des activités numériques de News Corp., Jonathan Miller, à Reuters le 23 juillet. «Si vous regardez les activités Internet qui ont du succès aujourd'hui, analysait-il, les jeux sont en troisième position. Il y a les communications, la recherche en ligne et les jeux. Donc, ce sera clairement un axe majeur.» MySpace espère ainsi enrayer le ralentissement de sa popularité auprès des internautes depuis l'irruption de Facebook dans le paysage des réseaux sociaux.

 

La hiérarchie est loin d'être figée

Alors qu'il vient de franchir le cap des 250 millions de membres actifs, Facebook aussi cherche à étendre son offre autour de ces trois pôles clés. Il n'a de cesse d'améliorer ses outils de partage de contenus et de simplifier leur usage. Son projet est autant de faciliter la communication entre ses membres que d'augmenter le volume de contenus disponibles sur le site.

En parallèle, le nouveau champion des réseaux sociaux a entrepris à la mi-juin des tests sur un nouvel outil de recherche, après avoir transformé l'organisation de sa page d'accueil, devenue un «fil d'information» sur l'actualité de son entourage. Ces améliorations sont nécessaires pour continuer à attirer de nouveaux internautes.

Facebook sait, pour avoir réussi à détrôner MySpace, que la hiérarchie des réseaux sociaux est loin d'être figée. Bien au contraire. La plate-forme de microblogging Twitter, qui permet d'envoyer des messages courts à un réseau d'abonnés, a connu une forte poussée de son audience depuis 2009. Or, ce site vient de refondre sa page d'accueil en la centrant sur son moteur de recherche. En permettant d'explorer les nombreux messages échangés par ses membres - qui partagent des liens, recommandent des produits ou fournissent des informations locales -, Twitter s'invente ainsi un avenir de « Google avec un filtre humain ». Un vrai défi pour les sites habitués à accumuler des pages de profils.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article