Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Facebook, 250 millions de membres et beaucoup de questions

17 Juillet 2009 , Rédigé par Sandrine Publié dans #networkings

Le point Par Clément Pétreault

Le site n'en finit pas de séduire de nouveaux internautes. La question sur la valeur réelle de l'entreprise se pose.

Facebook, 250 millions de membres et beaucoup de questions

La croissance du nombre d'utilisateurs de Facebook s'accélère.


Click here to find out more!
Mark Zuckerberg, le jeune (25 ans) fondateur du réseau social, l'a annoncé aujourd'hui sur son blog : Facebook vient tout juste de dépasser la barre des 250 millions d'utilisateurs. Le service affichait 200 millions "d'amis" au début du mois d'avril, ce qui signifie que le nombre d'utilisateurs a progressé de 50 millions de nouveaux inscrits en à peine plus de trois mois. Un rythme de croissance qui ne fléchit pas, puisque les paliers de 50 millions d'utilisateurs supplémentaires s'enchaînent de manière de plus en plus rapprochée (voir graphique ci-dessus).

Mais si le plus grand réseau social du web a rencontré son public, le modèle économique semble moins lucratif que prévu. En cause, les tentatives de publicité basées sur l'analyse des données personnelles, qui ont suscité une levée de boucliers de la part des utilisateurs. Ils ont jugé ces nouveaux formats publicitaires trop intrusifs. La polémique s'est apaisée avec le temps et un assouplissement du système. Depuis, le site commence à réaliser des bénéfices.

Le site perd 57 % de sa valeur en un an

En novembre 2007, Microsoft avait versé 240 millions de dollars pour s'approprier 1,6 % du capital de Facebook. Cette participation plaçait alors la valorisation potentielle du site à 15 milliards de dollars. Un chiffre colossal, dont on se demande aujourd'hui s'il ne se réduisait pas à un simple écran de fumée. Un fond russe, Digital Sky Technologies (DST), a lancé une offre de rachat d'action en direction des 900 employés du réseau social. S'il réussit son opération, il détiendra 3,5 % de facebook, valorisant le site à 6,5 milliards de dollars, soit un peu moins de la moitié de ce qui avait été annoncé il y a deux ans.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Sandrine 17/07/2009 14:06

pour compléter avec les echos :http://www.lesechos.fr/info/comm/300363524.htm