Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Power.com s'attaque à la base d'utilisateurs de Facebook

16 Juillet 2009 , Rédigé par Sandrine Publié dans #networkings

j'ai si souvent parlé d'intéropabilité dans le passé que je ne pouvais pas passé a coté de cet article....

L’agrégateur de réseau social porte plainte contre le leader des sites communautaires. Il réclame la portabilité des données des utilisateurs.

Inconnu en France, Power.com se présente comme un agrégateur de réseaux sociaux. A partir d'un seul accès, l'utilisateur se connecte et gère l'ensemble des informations et des contacts qu'il stocke sur différents sites Web 2.0.  Power.com est ainsi interconnecté avec Hi5, Twitter, MySpace, Orkut et LinkedIn. Manque à son palmarès Facebook, qu'il a dû « débrancher » à la suite d'une plainte de l'entreprise de Mark Zuckerberg en décembre 2008.

Le numéro un des réseaux sociaux - il a annoncé ce 16 juillet avoir atteint la barre des 250 millions de membres - lui reprochait d'avoir utilisé sans autorisation les logins et mot de passe de ses membres. Mais voilà que Power.com riposte. Il poursuit à son tour Facebook en justice « pour la défense des droits des utilisateurs » explique t-il dans un communiqué.

Selon Power.com, Facebook violerait les lois antitrust et empêcherait une saine compétition entre acteurs, en empêchant ses membres d'accéder à leurs données personnelles depuis un autre site. Car la jeune entreprise ne demande pas à avoir accès aux informations des membres de Facebook pour son compte, mais bien pour que ses utilisateurs, par ailleurs inscrits sur le réseau social, puissent gérer leurs contacts et leur profil depuis sa plate-forme.

L'intéropérabilité des utilisateurs

Une page de Power.com
agrandir la photo

L'enjeu est de taille pour la jeune entreprise qui aimerait bien pouvoir mettre la main sur les 175 millions d'utilisateurs de Facebook. Mais ce dernier ne le voit pas de cet oeil dans la mesure où ce système viendrait concurrencer Facebook Connect, grâce auquel les utilisateurs peuvent accéder avec leur mot de passe à d'autres sites partenaires comme Digg.

Power.com s'est doté d'un ténor du barreau en la personne de maître Scott A. Bursor. L'avocat est connu pour avoir gagné plusieurs procès contre les opérateurs mobiles Sprint et Verizon, les obligeant à « desimlocker » leurs appareils.

« Cette action peut être apparentée aux affaires concernant les opérateurs mobiles dans la mesure où une grande compagnie met des verrous sur ses clients pour les empêcher d'utiliser des technologies concurrentes », commente Scott A. Bursor.

Power réclame en quelque sorte la portabilité des données des utilisateurs de Facebook, afin que ces derniers puissent y accéder à partir d'une autre plate-forme, non sans rappeler que le géant du Web 2.0 a utilisé ces mêmes techniques pour recruter de nouveaux clients. En effet, le réseau social envoie lors de l'inscription en ligne au moyen d'un Webmail (Yahoo!, AOL, Hotmail, Gmail...) des invitations à tout le carnet d'adresses de l'utilisateur...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article