Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Portail des métiers de l'Internet voit le jour

9 Juillet 2009 , Rédigé par Sandrine Publié dans #Ressources humaines

LMI  - par Vincent Delfau

Flasheur, e-marketer, net planer, etc. Autant d'intitulés de postes qui, nés avec l'avènement des TIC, restent sibyllins, voire totalement inconnus aux yeux de nombreuses entreprises, des pouvoirs publics et même de certains instituts de formation. Pour accompagner ces professions récentes, Nathalie Kosciusko-Morizet a dévoilé ce 8 juillet le Portail des métiers de l'Internet, un site Web conçu comme un vaste espace collaboratif destiné à décrypter ce que sont ces nouveaux postes, dont certains n'existaient pas il y a seulement un ou deux ans. In fine, ce portail, qui s'inscrit dans le cadre du plan France numérique 2012, a vocation à « servir de référence pour la communauté d'Internet », comme le souligne Bernard Benhamou, le délégué général aux Usages de l'Internet.

Elaboré avec des professionnels de la formation et des entreprises du secteur des TIC, il permet aux internautes de consulter des fiches présentant des métiers et des formations répartis autour de douze grandes familles : gestion de projet, maîtrise d'ouvrage, éditorial, marketing et commerce, etc. La catégorie 'suivi Web', par exemple, contient des fiches présentant les métiers d'analyste de trafic et de responsable help desk. Pour chacun de ces postes, le portail propose un descriptif, plusieurs instituts dispensant des formations débouchant sur ces métiers, et des entreprises susceptibles d'embaucher des salariés les exerçant.

Le portail des métiers de l'Internet ne prétend pas s'appuyer sur un contenu exhaustif. Au contraire, les internautes, entreprises et autres universités sont invités à enrichir la base de connaissances en détaillant les fiches déjà existantes, en suggérant de nouveaux métiers pas encore recensés, en présentant de nouvelles formations, etc. Au final, Nathalie Kosciusko-Morizet nourrit l'ambition de « fédérer un écosystème autour du portail et de contribuer à le rendre interopérable avec d'autres plateformes autour d'un langage commun : le référentiel ». Ainsi, la secrétaire d'Etat à l'Economie numérique prévoit-elle déjà de faire du portail des métiers de l'Internet un élément incontournable du paysage de l'emploi dans les TIC, non seulement pour les recruteurs et leurs futurs salariés, mais aussi pour les grands services publics. Selon NKM, le portail doit devenir « la référence autour de laquelle s'agrègent les services de l'éducation nationale et de recherche d'emploi ».

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article