Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le web 2.0 se lance sur le marché du boulot

23 Avril 2009 , Rédigé par Sandrine Publié dans #Ressources humaines

Dans Silicon.fr

Par Olivier Robillart



Les sites de réseaux communautaires se placent sur le secteur de la recherche d'emploi. De Twitter à Linkedin, les sites se cherchent des relais de croissance.


En temps de crise, il est connu que la recherche d'emploi a le vent en poupe. Preuve s'il en est de l'investissement de certaines sociétés dans le secteur des annonces en ligne.

Le site de micro-blogging, Twitter (gazouillis en français), dispose déjà d'un panel d'offres  d'emplois. Des sociétés proposent même d'aider à la recherche de jobs. C'est le cas de la société londonienne WorkDigital qui édite un moteur de recherche spécialisé. Baptisé TwitterJobSearch, il permet de centraliser les 39.700 offres publiées sur le site. Un outil qui permet, comme le souligne Rue89, de rechercher les offres qui sont diffusées de manière plus ou moins informelles dans les microblogs. Le moteur de  recherche les indexe ensuite en s'appuyant sur un analyse contextuelle.

Les offres ainsi publiées sur Twitter sont consultables gratuitement et disponibles via des filtres de recherche  (secteur, type contrat, compétences, salaire...). Un outil utile puisqu'il est possible de consulter en ligne, même si pour l'heure, les postes à pourvoir se trouvent essentiellement aux Etats-Unis.

De son côté, le site de réseaux sociaux et professionnels LinkedIn a bien saisi l'importance de se placer sur le secteur de la recherche d'emploi en ligne. L'américain annonce avoir permis de réaliser 13.732 embauches au dernier semestre 2008. Les industries qui ont  alors le plus embauché sur la période sont les télécoms et les nouvelles technologies, Internet, le secteur du Conseil  et du management ou encore les banques.

Interrogé, le directeur général Europe de LinkendIn, Kevin Eyres, explique le positionnement : "Les réseaux sociaux reprennent simplement un système qui existe déjà dans la réalité. Bien souvent les personnes trouvent un emploi grâce à un contact ou à une recommandation. Un système qui fonctionne souvent bien mieux que la simple recherche. Il poursuit, de même la tendance est bonne en Europe puisque les membres créent de la valeur en recommandant un autre professionnel jugé compétent".

Avec 800.000 inscrits en France, LinkedIn espère là se positionner comme l'un des premiers site de recherche d'emploi via réseau social.

Rappelons toutefois que le succès de ce type de service n'a pas encore été prouvé. Une étude réalisée en France par Keljob.com révélait que sur l’ensemble des sondés qui avaient décroché un emploi grâce à leur réseau, seuls 9% le devaient à leur réseau virtuel.

Il est donc normal de voir les sites appelés 2.0 se tourner vers de nouveaux secteurs vecteurs de relais de croissance. Reste à savoir s'il leur sera possible d'assurer une pérennité à la mode des réseaux sociaux. Et d'entrer ainsi dans les habitudes de tous les internautes.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article