Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le marché du décisionnel progressera de 5,9% en France en 2009 selon IDC

24 Mars 2009 , Rédigé par Sandrine Publié dans #high tech

LMI par Didier Barathon

En 2009, la croissance du marché du décisionnel (ou BI, business intelligence) représentera trois fois celle du logiciel en général. Près de la moitié du secteur est constitué de petits acteurs, aussi dynamiques que les grands.

L'étude bisannuelle du cabinet IDC sur le décisionnel (ou BI, business intelligence) prévoit 5,9% de croissance en France sur ce marché pour 2009. Ce sera trois fois la croissance du logiciel en général. Rien de surprenant, depuis des années la même tendance se retrouve. Mais, avec la crise, « le décisionnel prend une dimension contracyclique », analyse Cyril Meunier, consulting manager. Les entreprises ont encore plus besoin d'investir dans un outil de reporting et de simulation.

Le marché reste dynamique pour tous les acteurs. C'est la deuxième grande conclusion de l'étude. 40 à 50% du marché est représenté par de petits acteurs. Eux aussi vont garder leur dynamique, voire l'accentuer, en proposant du décisionnel métier. « Tout le monde ne voit que les têtes d'affiches, mais le marché est aussi constitué d'acteurs très verticaux », note Cyril Meunier.

Ce dynamisme du marché devrait se prolonger pour d'autres raisons. D'abord, l'Open Source et le SaaS vont bénéficier aux entreprises de petite taille et donc étendre la cible du décisionnel. Ce qui va de pair avec sa démocratisation, réservé auparavant aux directions financières, le décisionnel est étendu à d'autres départements de l'entreprise. Cette catégorie de solutions restant un produit complexe, les acteurs capables d'offrir des produits accessibles auront également toutes leurs chances. Des acteurs encore peu connus vont émerger. La BI pourrait même se développer sur Internet ou sur le mobile avec des versions pré-packagées.

En 2008, le marché du décisionnel se montait à 2,052 milliards d'euros en France. Globalement, il a progressé de 6,2%. La partie édition, 704 millions d'euros, est en hausse de 8,6%, alors que l'autre partie, celle des SSII et intégrateurs, progresse de 5%. Dans la partie édition, les ventes de licences se situent à +4% alors que la maintenance est à +13,7%.
2007 fut une très bonne année, en terme de ventes de licences, ce qui, tout naturellement, a profité aux éditeurs l'année suivante sur la partie maintenance. Ce faisant, ce sont les activités de maintenance des éditeurs qui ont porté le marché du décisionnel en 2008. Les ventes de licences étant moins fortes en 2008, la progression de la maintenance sera moins forte en 2009.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article