Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Avoir un réseau, c’est une première richesse

9 Décembre 2008 , Rédigé par Sandrine Publié dans #networkings

Parole de pro : un professionnel évoque les spécificités de son métier. Cette semaine, Jacques Froissant, recruteur...

Jacques Froissant, recruteur et fondateur d'Altaïde

Jacques Froissant est le fondateur d’Altaïde, cabinet de recrutement spécialisé dans le Web 2.0, et du moteur de recherche d’offres d’emploi Moovement.fr. Il nous donne ses conseils en matière de recrutement sur Internet.

Est-ce que le resserrement du marché de l’emploi se ressent au niveau des offres disponibles sur le Web ?
Oui, cela commence à se ressentir au niveau des offres. Sur Moovement.fr, si l’on exclut l’arrivée de nouveaux partenaires diffuseurs d’offres, nous sommes légèrement en retrait par rapport à l’année dernière. Même si le marché des cadres est moins touché.

Les entreprises auront-elles plus recours au Web 2.0 en matière de recrutement en 2009 ?

Oui, les entreprises ont tendance à être plus prudentes dans leurs recrutements : on recrute dans le
cercle des personnes qu’on connaît ou par cooptation. Du coup, elles font plus appel aux outils du Web 2.0, comme les réseaux sociaux : on recrute de proche en proche. Et puis utiliser les réseaux sociaux, c’est quasiment gratuit pour elles...

Les jeunes diplômés peuvent-ils optimiser leur accès à la vie active grâce au Web 2.0 ?

Les étudiants pensent souvent qu’ils n’ont pas de réseau. C’est faux ! S’ils se connectent entre étudiants de la même école, avec les professionnels rencontrés en stage, ceux qui interviennent dans leurs cours… ils ont très vite un réseau, c’est-à-dire une première richesse. Ensuite, il faut faire vivre son réseau : lancer des invitations, répondre aux invitations reçues, rechercher des contacts dans une entreprise ou un secteur donné, etc.

Comment gérer au mieux sa “réputation numérique” ?
Il faut faire attention à la cohérence de son profil lorsqu’on est inscrit sur plusieurs réseaux sociaux comme LinkedIn, Viadeo et Facebook. Les deux premiers sont clairement dédiés au professionnel. Par contre, sur Facebook, il faut utiliser les options disponibles pour distinguer le professionnel du personnel. Lorsqu’on met un CV en ligne, il faut penser “mots clés” pour être visible dans les moteurs de recherche.

» Plus d’infos : retrouvez le blog de Jacques Froissant sur http://altaide.typepad.com ; http://blog.moovement.com

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article