Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Classement Truffle100 Europe des éditeurs de logiciels

13 Novembre 2008 , Rédigé par Sandrine Publié dans #high tech

Dans ITR News

20081112_10Les 100 premiers éditeurs de logiciels européens ont réalisé en 2007 un chiffre d'affaires cumulé de 24,3 milliards d'euros en croissance de 10,3% par rapport à l'année 2006. C'est ce que révèle le classement Truffle100 2008. Côté profitabilité, ils ont dégagé un bénéfice net de 3,2 milliards de dollars contre 2,8 milliards en 2006.

 

20081112_07« Un vent d'optimisme bienvenu souffle sur notre nouvelle édition du Truffle 100 Europe, qui souligne le dynamisme du secteur du logiciel en Europe malgré la crise économique », commente Bernard-Louis Roques, directeur général et co-fondateur de Truffle Capital. Certes les acteurs européens du logiciel réalisent de bonnes performances, mais ce troisième classement doit - une fois de plus - nous ramener à une grande modestie tant le secteur du logiciel européen à une taille relative par rapport à son concurrent américain. Evidemment, la situation ne peut pas changer de manière significative d'une année sur l'autre.

 20081112_08

 En effet, les 100 premiers éditeurs européens ont réalisé un chiffre d'affaires global qui représentent 72 % de celui de Microsoft et 34% du bénéfice net. Sachant que ces comparaisons sont plutôt à l'avantage des entreprises européennes étant donnée la force de l'euro par rapport au dollar.

 20081112_09

SAP superstar européenne

Par ailleurs, à lui seul, l'éditeur allemand SAP représente 42% du chiffre d'affaires des 100 premiers contre 36% un an plus tôt. Cela est principalement lié au rachat de Business Objects en octobre 2007.

 Les éditeurs du Truffle100 mettent en lumière une diversification insuffisante des éditeurs européens : un tiers d'entre eux sont dans des domaines liés aux ERP, un autre tiers aux infrastructure. Avec une surreprésentation dans les domaines de la finance et du secteur public. Ils dénotent deux tendances majeures : l'importance croissance du logiciel Open Source et la montée en puissance du modèle SaaS (Software as a Service).

 Dans la répartition du chiffre d'affaires des 100 premiers, l'Allemagne vient largement en tête avec 48 % (dont 42% sont à attribuer à SAP), devant le Royaume Uni avec 18,2% et la France 11,8%, soit une sous représentation par rapport à sa puissance économique. La comparaison avec le Royaume-Uni n'est pas très flatteuse pour la France : le chiffre d'affaires est de 120 000 euros par salariés contre 71 000 euros pour les éditeurs français.

 Quelles mesures prendre ?

 Parmi les mesures que les éditeurs européens appellent de leurs voeux, c'est la participation aux programmes de recherche européens sans avoir à passer par toutes les nombreuses étapes administratives qui est citée en premier devant le Small Business Act, sorte de serpent de mer dont on parle depuis de nombreuses années et qui ne semble pas voir le jour. Autres préoccupations : le problème des brevets, les besoins de financement et le souhait de voir se développer le capital risque.   

 20081112_0520081112_06

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article