Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un papier électronique unique au monde car entièrement en plastique

21 Septembre 2008 , Rédigé par Sandrine Publié dans #high tech

« Notre papier électronique est unique au monde car entièrement en plastique »
Jean-Baptiste Su, dans la Silcon Valley -  19/09/2008  - L'Expansion.com 
 


 
Richard Archuleta, PDG de la start-up Plastic Logic, qui fabrique un papier électronique souple.

L'ère du papier électronique va peut-être enfin s'ouvrir grâce à la start-up Plastic Logic qui s'apprête à produire à grande échelle un écran à la fois fin et souple. Interview du PDG Richard Archuleta.

Après des années de recherche et de nombreux échecs, le papier électronique devient enfin réalité. Une start-up baptisée Plastic Logic vient d'ouvrir une usine en Allemagne afin de produire à grande échelle le premier véritable papier électronique. Il s'agit d'un écran intelligent ayant la taille d'une feuille de papier (22x28 cm) pour une épaisseur de 7 mm et un poids de quelques grammes. Réalisé entièrement en plastique, il a surtout la particularité de pouvoir se plier. Une invention qui a vu le jour à Cambridge, en Angleterre, dans le laboratoire des trois chercheurs britanniques à l'origine de l'entreprise.

Créée il y a huit ans, Plastic Logic a levé près de 200 millions de dollars auprès d'investisseurs internationaux. Elle compte 200 employés répartis dans ses bureaux de la Silicon Valley, de Cambridge et de Dresde. Interview de Richard Archuleta, rencontré à l'occasion de la conférence Demo où la jeune pousse a dévoilé pour la première fois son produit.

Le papier électronique n'est pas un concept nouveau. En quoi votre technologie est-elle différente?

Il ne faut pas confondre la technologie d'encre électronique comme E-Ink, qui permet d'afficher dynamiquement du contenu sur un écran et que nous utilisons aussi (tout comme le livre électronique Kindle d'Amazon, ndlr), et le vrai papier électronique qui est une nouvelle génération d'écran à la fois fin et souple. Notre papier électronique est unique au monde car entièrement en plastique. Il a fallu 15 ans à nos chercheurs du laboratoire de Cavendish, à Cambridge, pour concevoir une technologie qui ajoute des propriétés électriques au plastique et le rende conducteur (comme un transistor semiconducteur utilisé dans un processeur, par exemple). C'est ce plastique électronique qui nous permet ensuite de fabriquer un écran à la fois fin et souple. Un écran LCD, lui, ne peut pas se plier à cause de la vitre qui protège le semiconducteur et le rend totalement rigide. 

Lors de la conférence Demo, vous avez dévoilé un écran monochrome de la taille d'une feuille de papier. Y a-t-il une limite à la taille de votre papier électronique? Quid de la couleur?

La limite vient uniquement des équipements utilisés dans notre chaîne de production, qui ressemble d'ailleurs à celle d'une usine d'écrans plats. Mais notre technologie fonctionne aussi bien pour des petits ou des très grands écrans, qu'ils soient monochromes ou couleurs. Cela dit, il faudrait apporter d'importantes modifications à notre processus de fabrication actuel pour fabriquer des écrans en couleurs. Ce que nous ferons mais pas tout de suite.

Quel marché visez-vous avec votre livre electronique?

Il est important de comprendre que notre produit est bien plus qu'un simple livre électronique. En fait, vous n'avez pas besoin d'un écran de cette taille pour lire un livre. Le Kindle est parfait pour cela. En revanche, avec notre lecteur, nous visons le marché des professionnels mobiles, ceux qui possèdent déjà un ordinateur portable ou un téléphone mobile et qui ont besoin d'un accès facile et rapide à leurs documents de travail (Word, Excel, Powerpoint ou autres), en local ou sur Internet. C'est un marché bien plus vaste qui sera difficile à satisfaire complètement. 

Ces transistors en plastique pourront-ils un jour remplacer les semiconducteurs?

Cela dépend des applications. Les transistors en plastique ne sont pas aussi rapides que leurs cousins semiconducteurs. Ce n'est pas gênant pour afficher du contenu sur un écran mais ça l'est beaucoup plus si on veut l'utiliser au sein d'un processeur.

La vidéo de démonstration lors de la conférence Demo

 
ICI
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article