Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gestion de l'information : un marché de 2 milliards d'euros à se partager

12 Mars 2008 , Rédigé par Sandrine Publié dans #high tech

En ouverture du salon Documation, le cabinet Markess chiffre et analyse (*) le marché de l'information d'entreprise : l' EIM (**). Sa définition est large et laisse entrevoir plus d'opportunités pour les intégrateurs que pour les éditeurs.

Pour Markess, le marché des logiciels et services, autour des solutions d'EIM, se montera à 1, 940 milliard d'euros en 2008. Il devrait passer à 2, 420 en 2010. C'est 4% du marché total des logiciels et services en France, mais avec une croissance de 14% alors que le marché global croit de 6 à 7%. Ce marché est composé pour 60% de ventes de logiciels et pour le reste de prestations de conseils, d'hébergement, d'intégration.

L'étude montre nettement la nécessité qu'ont les entreprises de recourir à des prestataires extérieurs sur ce marché. « Trois entreprises sur quatre recourent ou vont recourir à des prestataires extérieurs » estime Hélène Mouiche auteur de l'étude. Et ce, pour une raison de fond, c'est un marché difficile à cerner, la gestion de l'information est à la fois structurée et non structurée, localisée en interne comme en externe et très mal partagée. Pour les entreprises clientes, le besoin est donc difficile à formaliser, observe Markess. Seul le secteur banque-finance semble sensible à ce type de solutions.

Le recours à la sous-traitance concerne d'abord le conseil pour des audits fonctionnels ou techniques, un travail sur les informations et l'accompagnement au changement. C'est 69% des demandes enregistrées dans l'étude. Viennent ensuite plusieurs prestations qui recueillent un peu plus d'une quarantaine de pour cent dans l'étude : le développement d'applicatifs spécifiques pour se rapprocher des problématiques métier, l'intégration (car il y a toujours un existant) la formation aux outils. Un tiers des entreprises interrogées souhaitent enfin passer par de l'hébergement, dont les ASP / Saas, pour des raisons qui tiennent aux volumes traités et au poids des informations.

Dans deux tiers des cas, ces prestataires externes seront au moins deux, dans 60% des cas l'éditeur est accompagné d'u autre prestataire le plus souvent un intégrateur, certains secteurs comme l'industrie, les médias, l'administration sont plus sensibles.

(*)200 interviews menées au mois de février

(**)La gestion d'information d'entreprise, information enterprise management (EIM) regroupant : moteurs de recherche en entreprise, gestion de contenu, décisionnel, analyse et traitement de l'information, KM, veille.

Didier Barathon
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article